Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Mar 15, 2022 in Sentir/Goûter | 0 comments

2 choses à savoir sur le Orchid Show de New York

2 choses à savoir sur le Orchid Show de New York

 

 

Chaque année, et ce depuis 19 ans, le Orchid Show de New York, prend place chaque printemps, dans la serre victorienne Enid A. Haupt Conservatory du célèbre jardin botanique de New York. Depuis 2020, Jeff Leatham, le célèbre directeur artistique de l’Hotel George V, Paris et designer floral des stars, en est l’invité. Le thème de cette année s’intitule « Jeff Leatham Kaleidoscope. » Attention, cette exposition est ouverte jusqu’au 1er mai 2022.

 

Ce qu’il faut savoir sur le Orchid Show de New York

 

By courtesy New York Botanical Garden

 

La vision colorée et audacieuse de Jeff Leatham

 

« Je suis ravi de ramener Kaleidoscope au New York Botanical Garden en 2022 – un peu comme lorsque vous regardez dans un kaléidoscope, la vue n’est jamais la même ! Ma réinvention de Kaleidoscope concerne des installations totalement différentes, d’il y a deux ans.

Chaque tour affichera une nouvelle vision, tout en conservant l’élément thématique de chaque galerie, en se concentrant sur une expérience de couleur différente. Avec cette conception, les visiteurs apprécieront la beauté des orchidées et verront le Conservatoire de NYBG d’une nouvelle manière passionnante. » raconte Jeff Leatham.

 

 

By courtesy New York Botanical Garden

 

Ce sont des milliers d’orchidées mis en scène, de manière spectaculaire, dans les serres du jardin botanique de New York. Tout un travail, réalisé avec Marc Hachadourian, le conservateur en chef des orchidées, pour rassembler les orchidées de ses collections ainsi que de certaines espèces des meilleurs producteurs au monde.

 

By courtesy New York Botanical Garden

 

Guerlain fait partie des sponsors du Orchid Show de New York 2022

 

Guerlain est l’un des sponsors du Orchid Show 2022 avec le groupe de presse américain Hearst et le magazine Véranda. Juste avant l’ouverture du Orchid Show, Guerlain a organisé un diner de gala dont l’objectif était de collecter des fonds pour le Jardin Botanique de New York. Après le dîner, les invités pouvaient acheter et repartir avec une orchidée provenant des jardins.

Guerlain et les orchidées cheminent depuis ensemble depuis maintenant 15 ans…. En effet, la maison s’intéresse à la fleur depuis 15 ans. Pour l’étudier, Guerlain a créé l’Orchidarium®, le 1er centre de recherche et de préservation. Constitué de trois pôles d’experts, il est dirigé par Frédéric Bonte. Une raison de plus pour participer au Orchid Show.

 

By courtesy New York Botanical Garden

 

Donc, pour 100 billets vendus, Guerlain plantera jusqu’à « 2 000 orchidées dans leur habitat naturel, au sein de la réserve exploratoire de Tianzi, dans la province chinoise du Yunnan ». De fait, c’est un gage de contribution à la biodiversité globale de la région, mais sur une note plus légère, c’est un beau geste. Je vous invite à écouter Cécile Lochard de chez Guerlain, dans le 3ème épisode sur tatousenti podcast qui en racontera plus en cliquant ici.

 

Quelques mots sur le Jardin Botanique de New York

 

L’histoire du jardin botanique de New York

 

Fondé en 1891, ce jardin vu le jour grâce Nathaliel Lord Britton, botaniste de l’université Columbia  (1859-1934). Ce dernier a réuni une à une collection de plantes pour sa première ébauche. Son rêve était de suivre l’exemple des Jardins botaniques royaux de Kew à Londres : rien que cela ! Et pourquoi pas…, il avait raison ! Situé sur le domaine Belmont de Pierre Lorillard IV, magnat du taback, le jardin fut l’un des premiers jardins botanique de l’Amérique.

 

 

By courtesy New York Botanical Garden

 

Sur 97 hectares dans l’arrondissement du Bronx, il se compose de plusieurs laboratoires botaniques, les plus réputés au monde. Au total, ce sont 48 jardins et collections de plantes différentes. Parmi lesquels, on trouve une authentique serre en fer forgé datant des années 1890, réalisée par Lord & Burnham, le Peggy Rockefeller Memorial Rose Garden (érigé par Beatrix Farrand en 1916), un jardin à la japonaise, et une exposition de conifères de 150 000 mètres carrés. De plus, le parc dispose d’un complexe de recherche, d’une bibliothèque de 50 000 ouvrages, et d’archives d’herbiers recensant plus de sept millions d’espèces végétales, collectées durant les trois derniers siècles. 

 

Qui est Marc Hachadourian ?

Amoureux des plantes depuis son plus jeune âge, Marc Hachadourian, est diplômé de la Cornell University et le directeur du Glasshouse Horticulture ainsi que conservateur en chef des orchidées au Jardin Botanique de New York à ne pas confondre avec celui de Brooklyn !

C’est alors qu’il supervise la culture de dizaine de milliers d’orchidées des régions tropicales et tempérées qui sont cultivés pour des expositions. De plus, il est le conservateur d’orchidée du jardin et supervise le programme CITES Rescue Center afin de réhabiliter les espèces importées illégalement et protégés les espèces en danger.

 

Pour Marc Hachadourian, la visite du Orchid Show est une expérience sensorielle. C’est ainsi qu’il dira « Je suis sensible aux différents parfums  qui changent tout au long de la journée.  En effet, au fur et à mesure que le soleil se déplace dans la véranda et le changement de lumière et d’ombre, vous remarquerez davantage certaines plantes plus que d’autres. De la même façon, de nombreuses orchidées changent aussi de parfum. »

Enfin, il vient de publier Orchid Modern, « Living and Designing with the World’s Most Elegant Houseplants » aux éditions Timber Press. Une véritable bible pour les amoureux et les novices des orchidées selon Martha Stewart, auteur et la fondatrice Martha Stewart Living Omnimedia.

Une visite indispensable lors de votre prochaine venue à New York !

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.