Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Nov 19, 2014 in BettinaScope, Expos-Musées | 2 comments

Hommage à Sandrine Videault

Hommage à Sandrine Videault

Patricia Bourgeois, Patricia Charles et Véronique Menet, toutes trois amies de Sandrine Videault, parfumeur, ont décidé de lui rendre hommage, avec « Distillation Ephémère », une exposition au Château Hagen, situé dans la Vallée des Colons en Nouvelle-Calédonie. Ces dernières, nous invitent à un voyage inspiré des rêves de la créatrice de parfums, au travers de 8 espaces, jusqu’au 30 novembre 2014.

 

Un hommage sensoriel à Sandrine Videault

 

Trois des amies plasticiennes de Sandrine, se sont vraiment réunis pour concevoir cette exposition et ses différentes installations. C’est ainsi qu’elle fut installée au Château Hagen, un lieu que Sandrine aimait beaucoup. C’est ainsi que chaque pièce du Château a pu recevoir une installation.

 

 

Au travers des documents que j’ai pu lire, le visiteur est accueilli par des bulles, des boules de tissus colorés aux formes diverses et généreuses. En quelque sorte, un clin d’oeil tant au travail de Sandrine à la Fiac qu’aux molécules d’un parfum. De fait, le visiteur entre dans l’harmonie de la forêt parsemé de papillons.

 

Puis, dans une autre pièce, se trouve une réinterprétation du Printemps de Botticelli, un tableau que Sandrine affectionnait. En effet, cette dernière cherchait à répertorier toutes les fleurs qui se trouvent sur la robe de Flora. Au final, elle voulait d’ailleurs en créer un parfum.

 

 

D’une manière générale, comme le révèle Véronique Menet dans un interview à France 24, l’ensemble des pièces au rez-de-chaussée sont chatoyantes. D’une certaine manière, elles retracent et parlent de la vie terrestre. Tandis que les espaces dans les étages vous emmènent vers les sphères célestes. C’est là que se trouve une installation sur « les qualia ». Ce sont les perceptions que les gens peuvent avoir d’un parfum ou d’un ressenti dans une pièce.

Dans cette exposition, tous les sens sont en alerte. Un ami de Sandrine Videault, Olivier Charles, a crée une musique. Le parcours retrace, la belle sensibilité créative et l’imaginaire de Sandrine.

 

La naissance de ce projet

Il est né d’une rencontre, celle de trois femmes plasticiennes et d’une femme parfumeur, dont découle une histoire. L’objectif de cette association, était de raconter l’histoire de l’oeuvre de Sandrine Videault, parfumeur si passionnée, de renommée internationale mais si méconnue des siens, les calédoniens.

Photo : Marc Le Chelard/AFP

Dans cette exposition, vous y découvrirez tout l’univers de cette femme étonnante, entre science et art, qui mène au coeur de sa réflexion sur le parfum, richement nourri par des rêves et un imaginaire extraordinaire. Formé par Edmond Roudnitska, Sandrine Videault était le parfumeur derrière Ambre Indien d’Esteban, Manoumalia chez Les Nez, Magnolia Grandiflora édité par Saskia Havekes….

2 Comments

  1. Je suis triste d’avoir raté cette exposition, elle devait être géniale! Le concept est très original.

    • Je suis bien d’accord avec vous. Il fallait aller jusqu’en Nouvelle Calédonie…. Avez-vous connue Sandrine ?
      J’avoue qu’elle me manque, c’était une femme tellement gentille.

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.