Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Nov 28, 2014 in Sentir/Goûter | 0 comments

Salon de Parfum chez Isetan à Shinjuku

Salon de Parfum chez Isetan à Shinjuku

Pour la deuxième année consécutive, Isetan à Shinjuki, le grand magasin japonais à la pointe de l’avant-garde, organise le Festival Salon de Parfum et de saveurs, du 26 novembre jusqu’au 1er décembre 2014. Ce sont à la fois des conférences données par des expertes du parfum tant japonaises qu’étrangères, que des conseils sur le parfum prodigués aux japonaises.

Les invités d’honneur 2014

Yumi JibikiLe Salon du Parfum chez Isetan s’est ouvert

Le mercredi 26 novembre avec Yumi Jibiki sur Diptyque, une experte de parfum et la créatrice de la Fondation des Arts de la Fragrance Franco – Japonaise

Le vendredi 28 novembre, le Professeur Yoshihiko Koga, de l’Université de Kyorin University  parlera des influences des arômes sur le cerveau

Marie-Elene Rogeon, créatrice des Parfums de ROSINE, une maison française de parfums

Edward Bodenham de la maison de parfums anglaise FLORIS

Isetan et le parfumSalon Parfum

Isetan  a été fondé en 1886 par Tanji Kosuge. Toujours en avance sur la tendance, il est devenu la référence mode des jeunes tokyoïtes. Plus qu’un magasin, c’est aussi une destination incontournable pour les touristes asiatiques branchés.  La légende raconte que son fondateur, Tanji Kosuge, prenait soin de retirer de ses rayons, les modèles trop vus dans la rue ! Il se passe toujours quelque chose à Isetan… Semaine du rouge à lèvres, salon du chocolat ou festival du kimono et salon du parfum !

 A ce jour, Isetan, compte une cinquantaine de marques de parfums. Avec ce salon de parfum, leur volonté est tant d’ouvrir la conscience des japonaises au parfum, que de leur donner des conseils sur, comment choisir un parfum, ou leur raconter des histoires autour du parfum.

Qui est Yumi Jibiki et la fondation des arts de la Fragrance ?

Salon de parfumJ’ai eu la chance de rencontrer Yumi Jibiki dans le cadre du colloque “Parfumer, un acte d’humanité” à Grasse en octobre dernier. Discrète, élégante, Yumi nous a fait l’honneur d’être en kimono traditionnel. La Fondation des Arts de la Fragrance Franco-japonaise, qu’elle a imaginée, est une association a but non-lucratif, imaginant a travers la fragrance une nouvelle forme de communication.

Comme elle le rappelle, “Si l’on ne peut pas dire que la culture du parfum soit enracinée dans le Japon

actuel, il est un fait que les fragrances raffinées et en harmonie avec la nature, font historiquement partie du quotidien des Japonais.” Elle ajoute aussi que le parfum est un des moyens, pour nous Japonais, d’étendre notre capacité de communication et notre richesse de coeur à un niveau international : c’est dans ce sens que nous avons pensé notre Fondation.

 Le parfum un art suprême alliant “nature” et “culture.” Afin d’étendre le génie du parfum, la Fondation organise des échanges avec les acteurs du monde du

parfum français “la France est le royaume du parfum” , et elle enseigne son histoire et sa culture. “Nous apprenons à nos concitoyens comment l’utiliser en société, tout en l’adaptant aux coutumes Japonaises. Nous espérons ainsi, grâce à la démocratisation du parfum, contribuer à l’épanouissement de nombreuses personnes. C’est en pensant au développement de la culture de la fragrance, que nous enrichiront les Japonais, peuple cultivé et chaleureux.” me raconte Yumi Jibiki.

A très vite, pour d’autres histoires sur le japon et le parfum…

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.