Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Déc 20, 2013 in Plantes à Parfum, Sentir/Goûter | 0 comments

Les fleurs d’exception, un parfum de grasse

Les fleurs d’exception, un parfum de grasse

Les fleurs d’exception du pays de Grasse : la rose de mai, le jasmin, la violette, la tubéreuse….Tout le parfum de Grasse que l’on retrouve sur les collines de Grasse et dans les plus belles créations de la parfumerie moderne. Les fleurs d’exception du Pays de Grasse, c’est aussi une belle association qui regroupe la jeune génération de producteurs de ces fleurs. C’est à eux que l’on doit cette belle vidéo.

Présentation des fleurs d’exception au pays de Grasse (vidéo)

Pour visionner la vidéo cliquez ici

Qui sont ces producteurs de fleurs ?

Au départ, ce sont deux passionnés de la fleur d’exception, fils et fille de producteurs de fleurs, Carole Biancalana et Sébastien Rodriguez, qui décident ensemble de créer une association en 2009, “les fleurs d’exception en pays de Grasse”. Aujourd’hui ce sont 9 producteurs qui cultivent une quarantaine d’hectares de plantes à parfum en agriculture bio.

Champs de rosesA l’époque, “Je travaillais dans une banque, précise Carole. Quelle n’a été la surprise de mes parents lorsque je leur ai annoncé la reprise de leur exploitation… Petite, ma mère me disait souvent : “Si tu ne travailles pas bien à l’école, tu cueilleras le jasmin toute ta vie !“. Mais moi aussi, j’avais besoin de couleurs et d’odeurs, de passion et de sensations. J’ai toujours cru aux fleurs de Grasse et à ce terroir particulier, convaincue qu’il fallait vendre un produit d’exception avec une histoire et un savoir-faire. C’est pour cela que j’ai choisi de m’installer en 2004. Pour autant, je m’étais fixé des limites en me disant : si à 40 ans, cela ne marche pas, j’arrête” selon les propos recueillis par le journaliste Thierry Pons dans un article du magazine Travaux et innovations.

Aidée de Catherine Peyreaud, déléguée générale du Club des Entrepreneurs, Carole et Sébastien ont pu présenter leur projet, leur vision de partenariat avec les grandes marques lors du Congrès Centifolia. Ils réalisent et reconnaissent, “nous savions produire, nous ne savions pas vendre !”.

De là, Carole va rencontrer François Demachy, lui même originaire de Grasse et parfumeur de Fleurs-dexception-du-Pays-de-GrasseChristian Dior avec qui elle va nouer des liens. Ce seront des échanges fructueux, étayée d’une vision commune sur le produit qui aboutiront sur un contrat. De son côté, Sébastien, contacté par IFF à la recherche d’une production rare pour Givenchy vendra la totalité de sa production de jasmin.

Aujourd’hui, les parfumeurs recherchent un produit d’exception.C’est ainsi que l’envie de relancer les productions de fleurs est née. Comme le souligne Sébastien “les grandes marques composent encore leurs parfums avec leurs « nez ». Sébastien précise : «Nous avons le même langage, la même vision que les parfumeurs sur l’intérêt de valoriser l’image du produit par le terroir, les variétés locales, la traçabilité et l’engagement sur les modes de productions respectueuses de l’environnement  pour les producteurs : une même attentes de leurs clients”.

L’association projette d’aller plus loin en promouvant les modes de production biologique et a déjà l’obtenu le label AB. Quelle belle aventure humaine  mise en place à Grasse pour faire revivre les champs de plantes à parfum.

 Faites moi part de vos souvenirs de Grasse en me laissant un commentaire

 

 

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.