Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juin 8, 2015 in BettinaScope, Conférences | 0 comments

Mes conférences préférées du weekend du parfum à Grasse

Mes conférences préférées du weekend du parfum à Grasse

Vous souvenez-vous que le weekend prochain c’est-à-dire le 13 et 14 juin 2015, la ville de Grasse a décidé de fêter le parfum pendant deux jours. Au programme, quelques conférences données par deux parfumeurs, que j’apprécie et dont je vous parle ici, plus en détails.

Kitty Shpirer : L’art et le parfum, créatrice de Bissoumine

Bissoumine 1Depuis la création des parfums Bissoumine, sa créatrice, Kitty Sphirer, entretient et collabore avec des artistes, tant pour la réalisation du flacon, que la communication et le parfum. Pour cette dernière, “créer des parfums en relation étroite avec des artistes, peintres, musiciens, poètes, plasticiens, participe à une ouverture sur le monde de l’art sous toutes ses formes.” N’oublions pas que Baudelaire qui adorait le parfum disait  « l’art évoque l’univers du rêve, de l’imaginaire, là où l’esprit règne sur le monde et échappe au temps ».

Au coeur de la collection Bissoumine, on peut citer « les fleurs de Nall », Bissoumine 2un parfum créé pour le peintre américain Nall, « Aria sublime », dédié au célèbre contreténor Andreas Scholl et “Temps de Rêves”, un clin d’oeil au poème “Femme” de Baudelaire. Véronique Fallour, designer avec qui Kitty travaille, sera présente à la conférence. Je ne vous en dit pas plus, mais vous invite sincèrement, à aller écouter cette conférence car Kitty est une vraie passionnée. Les histoires qu’elle a tissées tant avec le peintre américain Nall que le musicien Andreas Scholl sont riches d’enseignements.

Qui est Kitty Shpirer ?

Une femme, née dans le bassin Méditerranéen, qui est venue en France Bissoumine 3dans les années 90. Proche d’un grand-père parfumeur, elle décide de faire des études aux Beaux Arts avant de travailler et de découvrir les huiles essentielles. C’est là, qu’elle va découvrir leurs influences sur les humeurs, comprendre leurs forces et leurs beautés, sans oublier la capacité des odeurs à faire du bien. Presque naturellement, elle décide de rejoindre l’Ecole de parfumerie à Grasse (GIP), sachant qu’elle créera Bissoumine, une fois terminée.

Ses souvenirs olfactifs sont nombreux... Les plus forts et les plus marquants du bassin méditerranéen sont l’odeur de la mer différente de celle du sud de la France. Il s’agit d’une odeur de sel, de soleil et l’huile solaire. “Une note éthérique, plus dans les notes de tête et qui me manque” me confie t-elle. Sinon, il y a les oranges. “Après les réunions de scout, nous allions dans un champ d’orange, sentir cette fabuleuse odeur, manger les fruits sur l’arbre” ajoute t-elle. En France, ce sont les odeurs de romarin, de lavande qui retiennent son attention. La lavande, me dit Kitty sent différemment de chez nous où “elle est plus poussiéreuse, plus lourde. J’adore la garrigue.”

Conférence : dimanche 14 juin – à 10h au Palais des congrès

Marc-Antoine Corticchiato : L’explosion des parfums de niche et leur avenir

Illustration_PEPour Marc-Antoine Corticchiato, parfumeur d’origine Corse né au Maroc, le parfum est “Conquête amoureuse, conquête spirituelle, conquête de soi… le parfum doit être conquête, le parfum doit être exploration. Pour parvenir à cette conquête, Parfum d’Empire renoue avec le sens originel du parfum, de tous temps et dans toutes les cultures : l’érotisme et le sacré. Parfum d’Empire est la puissance des matières premières les plus nobles poussées à l’excès.” Parfum d’Empire, une marque de parfum de niche, vient de recevoir la consécration internationale des FIFI (prix internationale donné par la profession du parfum) pour son parfum Corsica Furiosa. Pour ce dernier, c’est “Un déchainement autour du lentisque, arbuste typique de la Corse. Bois, mousse, terre, foin, miel, résine, cuir… Vert à tous les étages et sur tous les tons, son sillage entraîne avec lui, les odeurs du maquis. Fusant et fougueux.”

Parfum d’Empire a vu le jour en 2002 et fait partie de la seconde vague des parfums de niche après les précurseurs Cuir-Ottoman-1de ce marché parmi lesquels on compte L’Artisan Parfumeur, Maître Parfumeur & Gantier, Annick Goutal, Patricia de Nicolaï. Outre le fait de vous faire découvrir ce qu’est une marque de niche, les différentes familles, leur perception olfactive, Marc-Antoine aimerait que le consommateur ne se laisse plus mener par le bout du nez du marketing.… Qu’il accorde une plus grande place à sentir, car plus on sent, plus l’on devient exigeant. Comme il le rappelle “L’olfaction est le sens de l’essentiel, or les personnes devenues anosmiques, sombrent dans des dépressions nerveuses graves. Ce qui veut bien dire ce que ça veut dire. Contrairement a ce qu’on a longtemps pensé, l’olfaction n’est pas un sens anodin.” Les parfums de Marc-Antoine sont des histoires contemporaines et pourtant millénaires racontées sur la peau ! Ses parfums les plus emblématiques sont Musc Tonkin, Cuir Ottoman, Ambre Russe.

Qui est Marc-Antoine ?

Ambre-RusseVous aurez compris que Marc-Antoine est un créateur de passion et de conviction. Les plantes le fascinent, et leur odeur aussi. “Je prends l’exemple de la rose : elle ne paie pas de mine mais elle synthétise un parfum extraordinaire – on sait maintenant qu’il est constitué d’entre 400 et 500 molécules différentes! Et ce parfum va être différent au lever du jour, en pleine journée, le soir, et encore très différent quand la rose va partir en poussière…” me raconte t-il

Rien d’étonnant à ce qu’il débute son activité professionnelle dans un laboratoire de recherche axé sur l’analyse des plantes à parfum et leurs méthodes d’extraction. Durant des années, il dissèque les matières premières naturelles, dont il acquiert ainsi une connaissance intime. Ses travaux sont publiés dans des revues internationales de recherche. Après un détour par l’aromathérapie, il intègre un laboratoire de création de parfums à Paris.

Ses 3 souvenirs olfactifs les plus intenses, sont Le Maroc où il est né, dans une orangeraie, dans une campagne époustouflante, avec des parfums extraordinaires, La Corse, le lieu d’origine de son père, où se trouve la maison familiale en plein maquis et le monde du cheval, son poil, sa peau, son souffle, sa transpiration et tout ce qu’il y a autour, la sellerie, le crottin, le foin, l’urine ! Encore aujourd’hui, quand j’entre dans une écurie, cela me fait frémir…

Conférence : Samedi 13 juin – à 14h30 au Musée International de la parfumerie

Outre d’être des parfumeurs de talent, ce sont de vrais créateurs passionnés, qui défendent de vraies convictions. Ne manquez pas leurs conférences. Mes parfums préférés chez Bissoumine sont Temps de Rêve, A l’ombre du figuier et Rivages de Méditerrannée et chez Parfum d’Empire, Cuir Ottoman, Ambre Russe, et Musc Tonkin.

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.