Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juin 4, 2013 in Les livres, Sentir/Goûter | 2 comments

L’Art du parfum selon Frédéric Malle

L’Art du parfum selon Frédéric Malle

1 an et demi se sont déjà écoulés depuis la parution de L’Art du Parfum, livre écrit par Frédéric Malle. Il est pour moi, un incontournable, de les toutes bibliothèques de passionnés de parfums. A la fois, magnifiquement illustré par les dessins de Konstantin Kakanias, L’Art du parfum est beaucoup plus qu’un beau livre.

L’Art du parfum montre et tente de prouver à son lecteur que l’on peut créer de beaux parfums sans pour autant avoir son regard tourné vers le passé. Son objectif, est de démontrer que l’on peut faire perdurer ce métier de manière moderne voire même contemporaine. Par ailleurs, ce livre nous dévoile les coulisses du processus de création et de développement d’un parfum. Et de là, Frédéric Malle, raconte la genèse des Editions Frédéric Malle.

Qui est Frédéric Malle ?

Qu’on le veuille ou non, parfois son destin est écrit dans le marbre !…Ce qui ne veut pas dire, qu’il est impératif de le suivre….

Frédéric Malle est né le 17 juillet, même jour que celui de Grenouille, célèbre personnage du livre de Patrick Süskind « le Parfum ». On découvre dans le livre que sa chambre d’enfant fût aussi celle de Angelika-oval-logoJean-Paul Guerlain…. étonnant…signe du destin!

Entre son grand-père Serge Heftler-Louiche, fondateur des parfums Christian Dior et sa mère qui suivra ses traces, Frédéric Malle baigne dès sa plus tendre enfance dans le monde du parfum. Sa première langue maternelle est le parfum.

Tout était écrit mais comme il le souligne, il aurait pu faire carrière dans la finance ou dans le cinéma, ayant comme oncle Louis Malle.

Après des études dans l’histoire de l’art en Angleterre et aux Etats-Unis, il revient en France et travaille avec Jean Amic, le dernier président de Roure Bertrand Dupont, société de création de parfums. En 1994, il décide de créer son entreprise de consultant pour les grandes marques et travaillera pour  Christian Lacroix, Chaumet, Hermès …ou Christian Dior.

Mais son rêve ? Redonner la part belle au parfum et à ses créateurs. Et ce rêve, voit le jour dans les années 2000 avec l’ouverture de sa première boutique, au 37 de la rue de Grenelle dans le 6ème arrondissement de Paris.

Les Editions Frédéric Malle

Tout comme la NRF, célèbre collection littéraire de Gallimard, a révélé de grands écrivains, Frédéric Malle veut sortir les parfumeurs de l’anonymat et éditer leur parfum. « Parfumeur, ton nom est personne », phrase si connue dans le monde de la parfumerie n’est plus d’actualité dans la nouvelle boutique. Sa première préoccupation est de renouer un contact entre le parfumeur et la consommatrice.

Frédéric Malle entend surtout redonner aux parfumeurs l’initiative et l’opportunité de créer en touteEd Frederic Malle liberté. « J’ai choisi des créateurs dont je respectais le travail et qui se respectaient aussi mutuellement » confie Frédéric Malle. Il a proposé ce challenge à huit parfumeurs, qui ont créé en toute liberté un parfum de leur choix. Aucun brief ne leur a été soumis. Comme d’un commun accord, tous ont opté pour une écriture créative, choisissant des matières premières de grande qualité. Tous ont, sans exception, joué le jeu et ont donné le meilleur d’eux mêmes.

D’après Frédéric Malle « un parfum doit provoquer du plaisir à celui qui le porte, en particulier dans sa vie intime, loin des moments de représentation pendant lesquels certains sont capables de supporter un léger inconfort ». Je vous laisse découvrir sa vision du développement du parfum et comment elle a évolué au cours du temps. Vous y découvrirez aussi les parfumeurs qui l’entourent et leurs créations avant d’aller les sentir dans l’une des trois boutiques parisiennes ou à la boutique de New York.

Il est clair que des initiatives comme celle de Frédéric Malle, on fait avancer et évoluer le monde de la création du parfum. Il était temps de redonner plus de place à la création olfactive.

« Mes chouchous » parmi toute la collection

Aujourd’hui, le nombre des parfumeurs est passé de 8 à 12. Je les aime tous. Cependant, je vous parlerai de ceux que j’ai porté.

Mes trois « chouchous » sont « En passant » d’Olivia Giacobetti, « Lipstick Rose » de Ralph Schwieger et « Musc Ravageur «  de Maurice Roucel.

O.Giacobetti

Olivia Giacobetti
©Guillaume Luisetti.

« En passant » est un hymne au printemps, qui distille discrètement toute la magie de la nature qui s’éveille à l’arrivée des premiers rayons de soleil. Ici, Olivia a voulu dévoiler et ne garder que la merveilleuse odeur du lilas pris par le souffle du vent. Ce lilas est bien vivant, il est entouré de petites notes vertes, gorgé d’eau.C’est un parfum doux, frais, avec quelques facettes toniques, qui rappelle l’atmosphère du printemps. On se sent tout simplement bien quand on le porte.

Ralph Schwieger ©Guillaume Luisetti.

Ralph Schwieger
©Guillaume Luisetti.

Avec « Lipstick Rose », on entre dans l’univers du rouge à lèvre et toute sa symbolique. Il s’agit d’une histoire plus personnelle, d’un parfum intimiste, un peu plus pour soi que pour les autres. Il dégage une sensualité tendre, presque régressive. Son accord rose, iris, framboise, vanille associé à de la violette et du pamplemousse sur un fond de musc blanc en font un parfum délicatement féminin, ni complètement sage, ni complètement canaille. Il est tout simplement espiègle…C’est un moment de bonheur…

Maurice Roucel ©Guillaume Luisetti.

Maurice Roucel
©Guillaume Luisetti.

Enfin, « Musc Ravageur » qui, dès son nom annonce un parfum plus sensuel, qui joue sur un accord ambre doux et musc. Ce parfum est généreux et construit sur des notes chaudes et lascives d’ambre, de musc et de vanille. Sa colonne vertébrale repose sur  la richesse des bois comme le santal, le gaïac et le cèdre mêlés à des épices comme la cannelle et le girofle, plus mystérieuse. Et pour donner un souffle de respiration, quelques notes hespéridées de mandarine et de bergamote. Vous aurez compris, que Musc Ravageur, est follement sensuel et féminin….et très confortable.

Les fans des parfums des Editions Frédéric Malle : 

Nicole Kidman et Isabelle Adjani sans oublier Catherine Deneuve qui ne peuvent sans passer. D’ailleurs, cette dernière a accepté de faire la préface du livre. Elle  y dévoile comment ses parfums l’accompagnent dans ses rôles, tel Lipstick Rose, de Ralf Schweiger, dans Les Bien-Aimés, de Christophe en totale adéquation avec son personnage de femme coquette.

L’art du Parfum de Frédéric Malle, illustré par Konstantin Kakanias, est publié aux éditons Angelika Publishers  au prix de 93,10€. Il est disponible à la Fnac, chez Amazon.

J’attends avec impatience vos commentaires sur le livre ou les créations des Editions de Frédéric Malle en me laissant un commentaire ci dessous.

2 Comments

  1. Votre amour pour le parfum transparaît tout au long de vos articles, c’est un vrai plaisir de vous lire et vous m’avez donné envie de me procurer ce livre Bettina. Cette volonté de Frederic Malle de renforcer le lien entre parfumeur et consommateur est une belle initiative et on ne peut que saluer ce Monsieur 🙂

    • Merci Rose, je suis ravie et touchée par votre message. Effectivement, Frédéric Malle a mis en lumière des belles signatures olfactives comme Olivia Giacobetti, Maurice Roucel, Dominique Ropion, Pierre Bourdon… Sachez qu’il vient de co-créer un parfum avec le célèbre couturier belge Dries Van Noten qu’il vend dans ses boutiques et sur son site.

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.