Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Mar 28, 2022 in Sentir/Goûter | 3 comments

Hommage à Pierre Broc des Parfums Kenzo

Hommage à Pierre Broc des Parfums Kenzo

 

Homme charismatique, homme de terrain, homme chaleureux, tels sont les mots, qui reviennent régulièrement, lorsque j’évoque Pierre Broc avec ses amis du parfum. Pierre Broc, fondateur des Parfums Kenzo, entre autres, nous a quitté l’été dernier. Il a dédié sa vie à son métier…. Voir même, il a traversé sa vie avec un flacon de parfum à la main ! Je l’ai connu, alors jeune journaliste. Pour moi, Pierre Broc fait partie de ces patrons de toute une époque, où l’on défendait le parfum, avec audace et conviction. C’est pourquoi, je tenais à lui rendre hommage, pour que les jeunes générations connaissent son grand parcours et sa vision.

Une vie traversée avec un flacon de parfum à la main

Carven, Molyneux…

Dans les années 60, Pierre Broc, fait ses débuts dans la Maison Carven grâce à son ami d’enfance, Yves Biancheri, alors aussi chez Carven. Tout deux ont innové en lançant des flacons de petites tailles (pour le sac et le weekend) puis en introduisant Ma Griffe à bord des avions. Toutes les femmes qui voyageaient en 1ère classe, recevaient un flacon Ma Griffe, de 5ml ! – une idée de génie. C’est alors qu’Yves Biancheri, me confiera avoir eu l’idée géniale avec Pierre, de vendre les parfums Carven à bord des avions. Tout comme les ventes d’alcool et de cigarettes en hors-taxes, déjà en place. C’est cette même année, que Middle East Airlines en commandera 2000, et les autres compagnies suivirent !…

 

Pierre Broc et Céline Verleure

Photo prise pour son départ à la retraite au TFWE de Miami ou Orlando avec 2 de ses plus importants distributeurs et amis Faisal Hammoud et Abdul Waked en compagnie de Thierry Touquette, Éric Lauzat et Jean-Pierre Grivory

 

Il fallait du flair pour imaginer un tel avenir pour le duty-free. Comme le dira Pierre Broc, dans un interview « J’ai démarché les compagnies aériennes de A à Z et 1 an et demi plus tard, Carven était à bord de 120 compagnies aériennes !… Un vrai trésor de guerre, dont Shulton bénéficia en rachetant Carven Export, en 1970. »

Pierre Broc des parfums Kenzo

Captain de Molyneux dessiné par Pierre Dinand

 

Le moment pour Pierre Broc d’aller voir ailleurs….  C’est donc chez Molyneux, qu’il s’en va. Le « Captain Molyneux » venait de s’éteindre et la Maison recelait de beaux parfums à booster. « Vivre » de Molyneux sera son 1er lancement en 1975, avec un flacon dessiné par Serge Mansau. « J’abandonne la fonction qui créé la forme. Premier bouchon que je veux parlant à l’unisson du volume. » soulignera t-il. Quelques temps après, il créé « Captain », dont le flacon imaginé par Pierre Dinand, est protégé par une couche de plastique bleue !… En un mot, une grande première.

 

Kenzo Parfums : Sa devise, Small is beautiful 

François Baufumé, sera  l’homme qui remettra sur pied la Maison Kenzo, et engagera Pierre Broc, pour diriger les parfums Kenzo. « Pierre Broc était un routier, il connaissait bien la distribution. Il était même une encyclopédie vivante du parfum » me confie François Baufumé. Nous sommes en 1986, et la Maison Kenzo fera désormais partie du groupe LVMH. D’ailleurs, Bernard Arnaud aurait dit à Pierre Broc « Tant que vous faites des succès, je ne mettrai pas mon nez dans vos affaires !… »

A cette époque, le parfum voit l’apparition des marques de créateurs. Or, dans ce club fermé de la première heure, Kenzo est aux côtés de Montana, Mugler et plus tard Jean-Paul Gautier. Céline Verleure, alors chez Kenzo et aujourd’hui la fondatrice d’Olfactive Studio, retiendra deux choses de ses 5 ans passés auprès de Pierre Broc : oser et sortir des sentiers battus. Puis, elle rajoutera « Il n’avait pas peur de prendre des risques, soit avec des publicités décalées et étonnantes pour l’époque (Jungle Eléphant, L’Eau par Kenzo), soit avec des parfums aux familles olfactives inattendues (Jungle Eléphant, Kenzo pour Homme). « 

 

Pierre Broc des parfums Kenzo

KENZO Ça Sent Beau 1989 Germany ‘Eau de Parfum – Eau de Toilette’

 

Il ne fait aucun doute que son 1er parfum « Ca sent beau », un nom sous forme d’un slogan orignal, recelait une publicité, totalement décalée. Elle intégrait une petite fille, une grande première pour l’époque. Son parfum, un fleuri fruité classique, et un flacon élaboré par Serge Mansau en un temps record. Il suffira d’une visite de Kenzo arrivé avec un galet, pour que Serge y appose une pivoine, et le tour sera joué. Par ailleurs, ce dernier dira « Un merci particulier à Pierre Broc qui a provoqué la rencontre avec Kenzo, et un autre merci à François Baufumé qui l’a permise ! »

Pour Pierre Broc, « Kenzo était une réussite à 3 : François Baufumé, la vision, Kenzo, la colorisation et Pierre Broc, l’imagination, la passion, l’action et les odeurs »  des propos écrits son carnet et transmis par Lorène, l’une de ses filles. Une passion qu’elle a partagé avec son père ayant passé 15 ans chez Robertet aux USA.

 

Pierre Broc des Parfums Kenzo, vu par ses amis du parfum

 

Un homme charismatique

 

Tous ses amis ont été unanimes pour rappeler, son charisme. Effectivement, « il avait la chaleur d’un homme du Sud. De plus, il aimait aller sur le terrain, et venait me voir quand j’avais mes parfumeries » me raconte Brigitte Wormser, fondatrice des parfums J.U.S. D’ailleurs, il n’a pas hésité à embarquer avec lui, Takada Kenzo sur le terrain dès le début de l’aventure des Parfums Kenzo.

 

Pierre Broc des parfums Kenzo

Pierre Broc et Takada Kenzo

 

Cependant, Pierre Broc racontait « Lorsque le premier parfum est sorti en 1987, nous avons fait le tour des villes françaises pour faire de la publicité avec Kenzo et certains de ses modèles. Dans la première parfumerie, Kenzo s’est tourné vers moi et m’a dit : ‘Qu’est-ce que je fais ?’ et j’ai dit : ‘Embrasse la vendeuse.’ Et nous avons rencontré un énorme succès ! »

De son côté, Alain Lorenzo, ancien PDG Givenchy Parfums, « Quand nous avons lancé Kenzo Parfums aux USA, il savait parler aux filles des parfumeries, et elles étaient toutes, sous le charme ! Non seulement, il véhiculait un certain charisme, mais sa personnalité chaleureuse le rendait humain, tout en ayant une autorité…. humaine !…. » m’avoua t-il.

 

Un homme d’une grande humanité 

 

De son côté, Jean-Pierre Grivory, fondateur des Parfums Salvador Dali gardera en mémoire un homme sympathique, jamais méprisant, même en position de force et surtout dans un milieu où une bonne partie des gens se prend au sérieux. « Il faut dire que c’était une époque où tout était une aventure, les marques avaient une âme, on créait de vrais liens et Pierre savait réunir les gens. De plus, Il s’est beaucoup impliqué dans les relations avec les détaillants –  instaurant un dialogue entre les marques et les détaillants pour une meilleure coopération. » me soulignait-il.

 

Pierre Broc des parfums Kenzo

Un homme de passion

 

Il ne fait aucun doute que Pierre Broc était animé par la passion du parfum. Ainsi, comme me le rappelle Brigitte Wormser, « Nous avions des discussions interminables autour d’un café. Il aimait parler de la parfumerie et avait toujours beaucoup d’anecdotes à partager. Or, il appartenait à une génération de patrons aux convictions affirmées. Il se battait sans restrictions, quitte à ne pas plaire à tout le monde ! Puis, surtout sur le plan humain, il y avait des passionnés, et de vraies relations. » De fait, il ne faut pas oublier que Brigitte Wormser a travaillé auprès de Maurice Roger des Parfums Dior à l’époque de Poison, Dune, Fahrenheit…. L’un des « 3 Mousquetaires du Parfum » : Jean Courtière (Givenchy), Laurent Normand (Rochas), et Pierre Broc (Kenzo).

 

Pierre Broc des parfums Kenzo

Céline Verleure aux côtés de Pierre Broc

 

Au-delà de cette passion pour son métier, Alain Lorenzo, m’a rappelé un des caractères fort de Pierre  » Sa capacité à tirer les gens vers le haut, et les faire le travailler ensemble. Là, résidait sa force. De plus, Il savait fédérer les gens, et était capable de les embarquer avec lui. » Une grande leçon pour Alain, qu’il garde en mémoire, et avec qui, il s’était immédiatement entendu.

 

En conclusion

Je pense que vous aurez compris combien Pierre Broc a été aimé par le monde du parfum. Un homme qui a compté et a été l’âme des parfums Kenzo.

PS Les photos ont été données par Sandra Broc, son autre fille

 

3 Comments

  1. Un grand homme mon grand-père

  2. Pierre aimait dire à qui voulait bien l’entendre « small is beautiful ». Bien sûr, il ne parlait pas de lui, bien qu’il soit un grand homme de petite taille, mais beautiful il l’était, comme tous les parfums qu’il nous a légués. RIP, cher Pierre

  3. Ce portrait de Pierre Broc, que nous appelions « Peter » rend bien compte de son caractère et de ses qualités. Il était très compétent dans son domaine et humainement toujours positif et de bonne humeur. Il aimait son équipe qui le lui rendait bien!
    Une inexactitude cependant qu’il conviendrait de corriger: LVMH a pris le contrôle du groupe KENZO en 1993 et donc des parfums KENZO ( société TAMARIS) en même temps. Pierre Broc a dirigé la société pendant six ans sous ma présidence depuis sa création jusqu’à la prise de contrôle par LVMH. Nous avons lancé les trois premiers parfums: « KENZO »( le galet avec la fleur), « Parfum pour Homme » puis « Parfum d’été » qui dans mon esprit aurait dû être complété par « Parfum d’Automne , d’Hiver, et de Printemps »….Au moment de mon départ Tamaris avait déjà développé un chiffre d’affaire respectable et gagné de l’argent dès le premier exercice ( ce qui est unique dans les annales des lancements de parfums…).
    J’avais proposé à Pierre de prendre une participation au capital mais il a toujours refusé et je n’ai jamais compris pourquoi…
    Peter fut essentiel dans le lancement et le succès des Parfums de Kenzo en toute indépendance…

    François Baufumé

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.