, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, blog, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, shop/, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, wp, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Oct 27, 2022 in Expos-Musées | 0 comments

Guerlain Paris Art Basel expose Les Militantes

Guerlain Paris Art Basel expose Les Militantes

 

Pour fêter, ses 15 années d’exposition dans sa boutique parisienne, Guerlain x Paris Art Basel expose Les Militantes. Une exposition consacrée à l’engagement féminin, avec 21 artistes internationales consacrées ou émergentes. Chacune d’elles entend porter des idées et transformer leurs perceptions. Je vous propose un tour d’horizon en compagnie d’Anne-Caroline Prazan, Directrice Art, culture et patrimoine chez Guerlain et Véronique Courtois, 1ère Présidente de la Maison Guerlain.

 

Guerlain Paris Art Basel expose Les Militantes

 

Quels sont les événements particuliers de cette 15ème année d’exposition ?

En signant un partenariat avec Paris+ par Art Basel, nous sommes plus que jamais acteurs du grand rendez-vous automnal de l’art contemporain à Paris. De cette façon, l’exposition Les Militantes s’inscrit dans ce parcours. Cette édition est aussi marquée par une double collaboration LVMH, notre maison-mère, et les Métiers d’Excellence LVMH. Ainsi,  nous célébrons les métiers d’art, incarnés par une œuvre de Francesca Pasquali, qui mêle l’upcycling et le savoir-faire ancestral de la dentelle “tombolo“, dans le cadre du programme des collaborations spéciales artiste-artisan et du Design de Londres.

 

Guerlain Paris Art Basel et le monde de l’art

 

La place de l’Art chez Guerlain 

Ann-Caroline Prazan : La Maison Guerlain sollicite depuis toujours des artistes, qui  soit des peintres, des sculpteurs pour les flacons et les écrins. D’ailleurs, son fondateur, Pierre François Pascal Guerlain a dès le départ, apporter du beau. “Cette volonté, nous tenons à la perpétuer depuis maintenant 200 ans. Et nous ne sommes pas prêts de nous arrêter”. 

 

Quels sont les grands axes de votre politique en faveur de la création  du pôle “Art, culture et patrimoine” ?

 

Véronique Courtois : Historiquement, Guerlain a toujours collaboré avec des sculpteurs et des designers. Aujourd’hui, nous poursuivons avec “Masters of Art”, où les créateurs imaginent des pièces exceptionnelles. C’est ainsi que Tarek Benaoum, JoneOne, Jeanne Brian, Claudine Drai ont revisité les flacons iconiques de la Maison. 

Voici les différents projets :

  • La Fondation Yves Klein, pour la création d’un nouveau flacon d’exception inspiré du bleu Klein. Nous poursuivons, aussi, notre mécénat du Prix du dessin Florence et Daniel Guerlain,  le travail avec le cercle « Art et Écologie » du Palais de Tokyo.
  • La participation au magazine de photos “Fisheye”, avec des expositions et des conférences, où Valérie Belin, Liu Bolin, Vik Muniz, Charlotte Abramow ont participées.
  • Une grande exposition patrimoniale sur l’art et la nature, vus par Guerlain.

Tout ceci sans compter,  toutes les expositions qui ont réuni, au sein du 68, plus de 150 créateurs : artistes majeurs – Louise Bourgeois, Joanna Vasconcelos dans le cadre de la FIAC.

 

Guerlain Paris Art Basel

Photo @Guerlain

Depuis votre arrivée, il semble que l’engagement de la Maison dans l’art et pour l’art s’est renforcé. La signature “Bee Art by Guerlain – Avec les artistes pour la vie” fédère-t-elle toutes vos initiatives ?

 

Oui, il m’est apparu indispensable pour une Maison qui, depuis l’origine, a accompagné, côtoyé et fait travailler les artistes de son temps, de mettre en lumière ses initiatives, et d’en faire un moteur de sa singularité.

La contemporanéité de l’art et de la vie de Guerlain est une clé de compréhension, de ce qu’est cette Maison. Au moment où Paris redevient le centre du monde de la création et où la capitale française est vue elle-même, comme une marque de luxe iconique, nous affirmons notre place de manière visible dans ce mouvement. En articulant cette part intrinsèque de notre identité avec nos convictions sociétales et environnementales, notre Maison prend tout son sens.

 

Courtesy Kiki Smith Photo @Gallerie Lucien Lelong

Bee-Art by Guerlain

 

Pourquoi Bee-Art ?

 

Véronique Courtois : Bee, c’est l’abeille ! Tout le monde connait le symbole de Guerlain… Ce véritable emblème, a vu le jour sur le célèbre flacon de l’Eau de Cologne Impériale, créé en 1853 par Pierre François Pascal Guerlain, pour l’impératrice Eugénie. Cette célèbre abeille est aussi la source d’inspiration de la collection Aqua Allegoria, et de la gamme de soins “Abeille royale”. En réalité, c’est une présence depuis “La Nuit des Temps”, sur nos flacons de parfum, nos produits de soins et de maquillage !…

“Bee Art by Guerlain” englobe et dynamise toutes nos actions dans l’art. En réalité, nous démarrons un nouveau chapitre de l’histoire, en unissant notre engagement dans l’art et dans la défense d’un équilibre écologique, symbolisé par l’abeille, la marque la Maison, depuis ses origines.

 

Parmi les combats forts que vous évoquez, quels sont ceux que la Maison porte avec le plus de détermination ?

Véronique Courtois : Sans aucun doute, la défense de la nature et le développement durable. En effet,  nos matières premières proviennent souvent de pays, où les écosystèmes souvent fragiles. C’est la raison de la mise en place de nouveaux process et d’une gestion des ressources humaines. Pour les abeilles, nous avons un programme “Bee Respect” de traçage et de transparence.

Ensuite, notre 2ème combat portent sur les femmes. C’est pourquoi, elles tiennent une place centrale dans notre management d’aujourd’hui. A cet effet, nous avons lancé en 2021 le programme “Women for Bees”, avec l’UNESCO, pour soutenir l’entrepreneuriat féminin en apiculture dans le monde entier. Pendant 5 ans, nous allons initier la formation de 50 femmes, qui pourront ainsi lancer leur entreprise et à leur tour partager leur savoir.

 

Qui sont Les Militantes ?

Déjà en 2017, nous avions consacré une première exposition aux femmes avec « Et Dieu créa la femme ». A cette époque, nous avions mis en avant leur force créatrice et leur beauté. Tandis que cette année, nous voulons mettre en lumière leur capacité à faire bouger les lignes et à être de véritables “game changers”.

 

Rossella Biscotto Photo @François Doury.

 

C’est la raison pour laquelle, nous avons choisi, avec Caroline Messensee et Ann Caroline Prazan, notre directrice Art, culture et patrimoine, 21 artistes engagées. Il s’agit de Kiki Smith, de Bianca Bondi et  de Francesca Pasquali ou des pionnières comme Niki de Saint Phalle ou Louise Bourgeois. Nous avons aussi sélectionné des créatrices émergentes comme la benjamine Min Zhang, qui propose par exemple un surprenant travail associant chamanisme chinois, algorithmes des réseaux sociaux et interactivité. Chacune apporte un regard, propose un chemin, fait progresser un débat. C’est une fierté pour Guerlain de les rassembler.

Heure d’ouverture de l’exposition, les mêmes que la boutique Guerlain, 26 avenue des Champs-Elysées Paris 75008

Photo de couverture @gregory copitet @ADAGP Paris 2022

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.