Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Jan 25, 2021 in Choisir son parfum, Sentir/Goûter | 0 comments

Connaissez-vous les Fleurs de l’Art ?

Connaissez-vous les Fleurs de l’Art ?

 

Les Fleurs de l’Art, une marque dont l’inspiration puise dans l’oeuvre des peintres. A l’heure où le nombre de marques de niche croît de façon vertigineuse, Andrea entend apporter une valeur ajoutée à ses parfums. Tout l’enjeu est de parvenir à évoquer l’œuvre d’art, olfactivement et visuellement. Tout ceci en respectant les codes esthétiques de celle-ci et son message. Aujourd’hui, Andrea Berger, la fondatrice, démarre avec Claude Monet et Edgar Degas.

 

Pourquoi les Fleurs de l’Art ?

Passionnée depuis sa plus tendre enfance, par l’art et le parfum, Andrea Berger a voulu tisser un lien intéressant entre les deux. Or, on peut croire, Claude Monet la suit…. depuis longtemps.. ou presque, depuis son adolescence ! Hasard ou coïncidence, elle passe son bac à Paris, au lycée Claude Monet… Enfin, elle dessinera et peindra dans le cadre du Bac, un flacon de parfum, célébrant les Nymphéas de Claude Monet !

Le nom de la marque, est donc tout naturellement, un clin d’oeil aux Fleurs du Mal de Baudelaire. Mais, « L’enjeu est de parvenir à évoquer l’œuvre d’art, olfactivement et visuellement, tout en respectant les codes esthétiques de celle-ci, et le message. De plus, si le parfum « encapsule » l’âme de l’œuvre, il sublime et prolonge l’émotion ressentie face à celle-ci en stimulant l’odorat. » me confiera Andrea.

 

Un dialogue entre art et parfum

L’art est placé au coeur des réflexions pendant tout le développement du parfum. Ce sera donc le fruit d’un travail collaboratif entre les parfumeurs, les institutions culturelles, les historiens d’art et des peintres.

Par ailleurs, une attention particulière sera donnée au travail des couleurs et des styles artistiques de chaque peintre. C’est aussi la même démarche sur le packaging réalisée à partir d’une étude d’aquarelles, d’arts graphiques et design. Enfin, toute une analyse olfactive sera conduite de concert avec Marie Schnirer, parfumeur chez Maelstrom, jeune maison de création.

 

 

3 parfums, 2 artistes peintres

Derrière chaque parfum, Andréa Berger, aime à s’inspirer d’une émotion et de l’ambiance qui se dégagent des tableaux de Monet et de Degas pour être traduites en parfum. Au final, à chaque tableau, son parfum ! Monet et Degas sont les 2 premiers peintres de la marque Les Fleurs de l’Art.

 

  • La Fleur de Claude et le Pont de Claude pour Monet

Pour la Fleur de Claude, nous sommes au printemps, dans un jardin où les couleurs pastels oscillent entre le bleu et le rose. Tout y est doux, avec des reflets nuageux et cotonneux. Et, les fleurs dont les pétales sont empreintes d’une rosée, révèlent un jardin aquatique. Quant on se plonge dans le tableau des Nymphéas de Monet, l’eau y apparaît salée, très bleu entre celle d’une mer et celui d’un ciel. Ce sont donc des notes aqueuses, douces et pétillantes, avec les fleurs de printemps entourées d’agrumes en tête, et de bois en fond.

Pour le Pont de Claude, l’eau est toujours présente dans une atmosphère estivale et joyeuse. Cette fois-ci, l’atmosphère est celle d’une ballade au coeur d’une nature réconfortante, marquée par la présence d’un arbre et bien sûr du célèbre pont ! Tout naturellement, la note est à la fois végétale et boisée, après une averse d’été… Ce sont donc des notes de basilic, de galbanum avec des touches violettes et rouge orange et des notes acidulées.

  • La danseuse D’Edgar

Dans le tableau de L’Etoile de Degas, nous basculons dans une atmosphère féminine de la Belle époque. L’univers est alors féminin, voluptueux et audacieux. Un voyage dans le temps ! La transcription olfactive est liée à la danse et au théâtre. Naturellement, le parfum est poudré avec de l’héliotrope accompagné une mirabelle suave et chaleureuse, en écho aux projecteurs de la scène. Tandis que son accord rose et framboise évoque la colophane des chaussons de la danseuse et le fond est boisé et miellé.

 

Une marque 100% made in France

Outre le respect des artistes et des oeuvres, Andrea Berger, a eu à coeur d’opter pour une fabrication 100% française. Plus précisément,  la sélection des ingrédients et la fabrication s’effectuent au Domaine de Sainte Blanche à Grasse. Un lieu conçu et imaginé par Edmond Roudnitska. C’est aussi là, que les parfums de nombreuses marques de parfum de niche de renom sont fabriqués.

Par ailleurs, les flacons proviennent de chez Pochet du Courval basé en Normandie. Sans oublier, la sérigraphie à l’or pur dans la tradition de la parfumerie française. Par contre, le packaging est réalisé en Auvergne et le conditionnement à Chartres.

Outre cette exigence, la fondatrice porte une attention particulière à la démarche responsable. C’est ainsi qu’autant que possible, les cultures des ingrédients sont locales, le packaging 100% recyclable, le process de production propre (partenaires labélisés Imprim’vert et FSC).

 

Les parfums présents dans les musées parisiens

La marque est présente dans les boutiques des Musées, telles que celles du Musée de Marmottan-Monet à Paris, de la Maison de Claude Monet à Giverny et le Palazzo Albergati à Bologne.  Un joli début !

 

Andrea Berger-Lefebure by Laurent Zabulon

Qui est Andrea Berger ?

Déjà à l’âge de 10 ans, Andrea peint des tableaux très colorés. En effet, cette dernière aime avant tout la couleur, les matières. D’ailleurs, elle apprécie surtout la peinture à l’huile. Très tôt, elle arpente les musées dont celui des impressionnistes. Une peinture qui la touche, par ses couleurs, sa sérénité, tout en dégageant presque, un côté méditatif. Or, avant de créer Les Fleurs de l’Art, Andréa suivra une formation de chimie, puis un diplôme de management à Sciences Po Paris. A l’avenir, Andréa a pour projet de mener des actions de mécénat culturel.

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.