Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Déc 2, 2014 in Choisir son parfum, Sentir/Goûter | 0 comments

Fenêtre 2 Beauté du cuir de l’Institut Très bien

Fenêtre 2 Beauté du cuir de l’Institut Très bien

Depuis le départ, l’Institut Très Bien, un institut lyonnais des années 30, se dédie avec passion à créer de nouveaux produits, en allant puiser aux racines de la Haute Parfumerie française. Aujourd’hui, l’Institut Très Bien est une marque, dirigée par Frédéric Burtin, un amoureux des belles matières, des savoir-faire ancestraux et des beaux parfums. Ne manquez pas de lire, la fenêtre 2, elle va vous emmener aux pays de la beauté du cuir….parfumé.

Fenêtre 2 : Beauté du Cuir de l’Institut Très Bien

L’histoire de Beauté du Cuir

Institut Bien EtreSon point de départ : Tout naturellement à l’origine du métier des parfumeurs. N’oublions pas que les premiers parfumeurs étaient gantiers. L’histoire entre le cuir et le parfum est une évidence. Pour Frédéric Burtin, rompu à l’exercice de la formulation de cosmétiques, et aujourd’hui dans son adorable laboratoire au coeur de Lyon, la beauté du cuir, s’est imposée  immédiatement.

Que raconte les formules ? 

Le baume rénovateur, haute nutrition : il prend son inspiration, dans une formule dont l’origine remonte à l’Antiquité. D’une grande richesse et onctuosité, ce baume agit en profondeur, contient de la cire d’abeille, de la lanoline végétale et de l’huile d’amande douce.

  • L’émulsion lustrante, haute nutrition : Elle prolongera l’action du baume. Inévitablement, sa texture étant plus fluide et crémeuse.  La formule contient de la cire d’abeille, de lanoline végétale et de l’huile d’amande douce, mais pas dans les mêmes proportions que le baume.
  • Quelques mots sur la fabrication : Les produits sont fabriqués dans le laboratoire lyonnais de Frédéric Burtin, de façon artisanale, par 10 pots à la fois, remplis à la main. Il s’agit d’un savoir faire fragile, car comme une crème anglaise, on peut les rater….

Son itinéraire créatif : Institut Tres Bien JPG

  •  Le parfumeur créateur : Thomas Fontaine, parfumeur indépendant
  • Les trois parfums : Ambre Tradition, Bois Tradition et Cuir Tradition. Chacun d’eux parle d’une matière noble. On peut retrouver ces trois parfums, en bougie et en spray pour la maison
  • Famille olfactive : Un ambré, un boisé épicé et un cuir

Sa place dans la marque : 

  • Tout est dans le détail chez L’Institut Très Bien : c’est-à-dire le propos matière, se retrouve jusque dans l’emploi de la bakélite pour le pot du baume et du verre pour l’émulsion. Le logo, un ponctuateur (c’est un marqueur des fin de chapitre dans un livre) des années 30 et retravaillé, se retrouve sur le pot, sur la pochette, sur l’étendoir…
  • Les accessoires : un étendoir applicateur en bois et crin de cheval, une étoffe lustrante et une pochette de voyage.
  • Son prix : 85 €, un prix raisonnable étant donné la qualité des produits et du fait main. En vente sur l’e-boutique du site L’Institut Très Bien

Horaire recommandé ! Le cuir est un produit vivant qui peut mourir si on ne l’entretient pas. “La noblesse de cette matière, s’entretient” me confie Frédéric.

Pour un rénovation : 1 à 2 fois par mois avec un séchage de 24h à 48h.    Pour un entretien quotidien : c’est l’émulsion que l’on prend.

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.