Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Jan 26, 2015 in Choisir son parfum, Sentir/Goûter | 0 comments

Serpentine de chez Comme des garçons

Serpentine de chez Comme des garçons

Les galleries Serpentine, situées au coeur de Hyde Park à Londres, ont décidé de collaborer avec la maison de mode Comme des garçons, pour lancer un parfum. Serpentine est son nom. L’invité pour cette collaboration « arty » fut l’artiste britannique Tracey Emin pour le flacon et Emilie Copperman, parfumeur chez Symrise. Le résultat est un voyage olfactif entre campagne et atmosphère urbaine.

Serpentine chez Comme des garçons

L’histoire de Serpentine C’est à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle Serpentine Sackler Gallerie, conçue par l’architecte Zaha Hadid que le projet du parfum est né.

Une jolie histoire autour : Emilie Copperman, parfumeur, a travaillé ce projet avec ChristianParfum Serpentine - Comme des garcons Astuguevieille, le directeur artistique chez Comme des garçons. Ils ont réfléchi sur le concept « du vert dans la ville ». Le vert, était celui venant des jardins de Kensington et de Hyde Park et la ville était Londres. « On voulait créer un parfum qui reflète et parle de la nature dans la ville » confie Christian Astuguevieille.

Son itinéraire créatif  Comme me l’illustre Emilie, la nature, le gazon, les feuilles dans ce parfum sont suggérés par la présence du galbanum mais aussi l’iris et le basilic pour une note aromatique et légèrement vert gazon, associés à des aldéhydes pour le côté ozone. Sans oublié l’asphalte avec un accord de musk et de muscade. Enfin, pour tout à fait vrai, un peu de pollution était nécessaire,  apporté par du benjoin, le bois de Gaïac et le bois de cade !

Le parfumeur créateur : Emilie Copperman chez Symrise

Famille olfactive : Fleuri boisé

Horaire recommandé ! Surtout dans la journée

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.