Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Jan 26, 2022 in Sentir/Goûter | 1 comment

Etes-vous sucré ou salé pour vos parfums ?

Etes-vous sucré ou salé pour vos parfums ?

 

Etes-vous sucré ou salé pour vos parfums ? En effet, la gourmandise n’est pas uniquement sucrée…. elle est aussi salée. Or, la gourmandise sucrée a envahi le monde des parfums, avec le célèbre parfum Angel de Thierry Mugler. Depuis, cette tendanc n’a pas cessé. Cependant, elle évolue aujourd’hui…. Depuis quelques temps, le sel entre discrètement dans nos parfums. Pour répondre à ces questions, j’ai invité dans les 2 épisodes 48 de Tatousenti podcast, Jérôme di Marino, parfumeur Takasago puis Alienor Massenet, VP Perfumer chez Symrise et Domitille Michalon, VP Perfumer chez IFF.

 

Etes-vous sucré ou salé pour vos parfums ?

Personnellement si je devais répondre à cette question : je dirais sans aucune hésitation, « sucré », ayant même passé un CAP de pâtisserie, pour un projet ! Je ne suis certainement pas « sucré », dans le choix de mes parfums. En effet, même si j’aime les bonbons, je n’ai aucune envie de sentir le bonbon sur moi !…

 

Une préférence pour le sucré !

La gourmandise est sans aucun doute universelle, malgré de vraies différences culturelles. Néanmoins, il est vrai qu’en terme de gourmandise, on pense naturellement au sucré…. De fait le sucre, c’est nostalgique, antidépresseur, addictif !…. mais dans les parfums son plus grand atout c’est qu’il ne fait pas grossir !…. Par contre le sel est un exhausteur de goût, purifie,  donne de l’énergie et n’a pas d’odeur.

Les odeurs gourmandes rassurent et réconfortent, avec une action sur notre niveau d’anxiété. Il n’y a donc rien d’étonnant, que les gourmets foncent sur le sucre, dès qu’ils ont le moral dans les chaussettes ! En effet, tout en se pelotonnant dans une odeur qui chatouille les endorphines, ils s’offrent un pur shoot de plaisir !… Par contre, ils peuvent sentir des parfums gourmands sans limite et incidence de poids !

Dès l’apparition des crises économiques, les parfums gourmands ont pris leur envol avec Angel de Thierry Mugler Parfums. C’est alors, qu’Oliver Cresp, son parfumeur, nous initia ainsi à la praline et à l’éthyl maltol….. Puis, suivirent les parfums emblématiques de cette famille, telles que « Lolita Lempicka » avec son accord gourmand anisé réglisse, « Dior Addict » avec un accord vert et la feuille de mandarine, « J’adore » avec un accord floral fruité et des notes de poire, pomme et melon, « Amor » avec un accord oriental fruité et sa pomme, « Miss Dior Chérie » avec un accord chypre fruite et sa pomme popcorn, « La Vie est belle » avec une overdose de praline et « Womanity » avec le début d’une gourmandise salée….

De son côté, la société de création de parfum japonaise Takasago s’est penchée sur le sujet de la gourmandise, avec pour objectif de lui redonner un 2ème souffle. Au vue de la pandémie, plusieurs tendances sont apparues avec  : l’importance de  la maison et de s’y sentir bien, une alimentation plus saine, une vie plus saine….. De ces constations, les parfumeurs Takasago ont travaillé différents accords. Plus particulièrement, Jérôme di Marino, parfumeur Takasago nous l’expliquera en l’illustrant de ces créations.

 

Une préférence pour le salé !

Le sel est le pendant du sucré. A première vue, le sel n’a pas d’odeur certes, mais sa blancheur lui permet de bien cacher son jeu, eh oui !… En effet, son rôle principal est d’être un exhausteur de goût. Dans les parfums, il joue les contrastes, pour apporter élégance et sophistication.

Avec tous ces atouts, pourrait-il devenir la nouvelle addiction en parfumerie ? Je vous invite à écouter Alienor Massenet, VP Parfumeur Syrmrise et Domitille Michalon, aussi VP Parfumeur mais chez IFF. Toutes les deux sont gourmandes, mais préfèrent le sel. Chacune, à tour de rôle étayent leur propos, avec leurs créations, dans lesquelles des facettes et des effets salés apparaissent.

 

 

Ecoutez les 2 épisodes 48 sur Tatousenti Podcast

Le sucré avec Jérôme di Marino

Le salé avec Alienor Massenet et Domitille Michalon

 

Au final, dites-moi en me laissant un commentaire ci-dessous : Etes-vous sucré ou salé dans vos parfums ?

1 Comment

  1. Chère Bettina,
    « le sel c’est la Vie »
    c était avec un grand plaisir de partager ce moment « salé » avec toi, ‘more to come’ 🙂

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.