Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juin 15, 2015 in BettinaScope, Conférences | 1 comment

Des collectionneurs de flacons et maintenant des collectionneurs d’odeurs

Des collectionneurs de flacons et maintenant des collectionneurs d’odeurs

Depuis 5 à 6 ans, des collectionneurs d’un nouveau genre ont fait leur apparition…. des collectionneurs d’odeurs. Un phénomène que l’on peut comprendre et qui apparait, en réaction à la réglementation REACH, qui défigure le patrimoine olfactif français. Dans la vente du lundi 22 juin 2015, se trouve quelques beaux flacons scellés de maisons françaises. Je vous propose un tour d’horizon.

De nouveaux collectionneurs, des collectionneurs d’odeurs

Jicky de GuerlainDevant la réglementation REACH, contribuant à défigurer le patrimoine olfactif français, des collectionneurs d’odeurs ont fait leur apparition. Ces derniers ne reconnaissant plus le parfum de leur mère ou de leur grand-mère, et sont à l’affût de flacons de parfum intacts et scellés, en quelque sorte des flacons, dont le parfum est celui d’antan.

Ce sont en général de jeunes gens entre 25 et 35 ans ou sinon entre 50 et 60 ans, pour la plupart français ou autrement des russes. Comme me le fait remarquer, Jean-Marie Martin-Hattemberg, expert près de la Cour de Versailles, les clients du Moyen Orient ne sont pas concernés, étant donné qu’ils n’achètent que du neuf, jamais de vieux….

Ces collectionneurs d’odeur recherchent généralement des conditionnements et des flacons des années 50 et 60, dont la qualité des matières premières était exceptionnelle, non altérée par les années. En effet, ces flacons n’ont pas été exposé à la lumière, ne sont pas oxydés parce qu’il n’ont jamais été ouvert. Aussi, le sillage de ces parfums n’a plus rien avoir avec ceux d’aujourd’hui.

Ce sont des noms comme Guerlain, Caron, Christian Dior, Balmain, Jacques Fath, Schiapparelli ou encore Lancôme qui sont recherchés.

Dans la vente Couteau-Bégarie

Chez la Maison Guerlain, on trouve Djedi

  • Jicky (n°151),
  • Djedi (n°152)
  • Vol de Nuit (n°150)

Chez la Maison Roger & Gallet, on trouve

  • Le Jade
  • Feux Follet

Qui sont ces collectionneurs ?

Ils vivent dans la nostalgie d’une époque qu’ils n’ont pas pu vivre. Ils veulent donc se rattraper au travers de ces odeurs et de toutes les émotions qu’elles dégagent. En réalité, ce sont des gens plus accessibles et moins spéculateurs, me confie Jean-Marie Martin-Hattemberg, le grand spécialiste.

Informations pratiques de la vente

Les floralies du parfum, la vente du lundi 22 juin 2015 à 14h, à l »hôtel Drouot

Exposition publique : samedi 20 juin de 11h à 18h et le lundi 22 juin de 11h à 12h – Expert Jean-Marie Martin-Hattemberg : 0661758657 et son email : jicky1889@yahoo.com

1 Comment

  1. Possède importante collection de parfums et « Eaux pour le mouchoir » de la maison vigny (Ex représentant general pour le BeNeLux avant que la maison soit reprise par … -oubli momentané). Le tout dans dans une valise (imitation?) cuir de la marque – sigle sur le velours intérieur. Certaines boites encore sous cellophane, et en presque totalité, non oxidés. Différentes contenance et presque complète pout « Heure Intime » – et quelques Golliwogg, etc.
    Quelques flacons et crèmes Bourjois « Soir de Paris »
    Quelques poudres diverses (Pivert etc–
    Photos à disposition si quelque intérêt et offre raisonnable.

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.