, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, blog, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, shop/, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, wp, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juin 22, 2015 in Histoire de, Sentir/Goûter | 0 comments

Crimes et botanique, les coulisses botaniques…

Crimes et botanique, les coulisses botaniques…

Dans Crimes et botanique, l’adaptation française de la série anglaise Rosemary & Thyme, dont le premier épisode est ce samedi 27 juin 2015 sur France 3 à 20h40, le jardin est non seulement le fil conducteur mais il est aussi un personnage à part entière. J’ai eu envie d’en savoir plus et je suis donc aller à la rencontre de Christine Albaret, régisseur et jardinière et des deux héroïnes que sont Marjolaine (Anne Grégorio) et Laure (Carole Richert).

 Synopsis Fleur de sang, épisode 1

Crimes et botaniqueEdouard Crouzal, maire de Charmigny, a décidé de faire de sa commune le plus beau village fleuri de sa région. Il fait appel à Laure et Marjolaine pour coordonner les travaux de fleurissement. Mais, dès leur arrivée, les deux paysagistes découvrent que toute une partie du village est hostile à ce projet. Quand le maire est retrouvé mort, abattu d’un coup de fusil, les deux botanistes enquêtent. Tout laisse à penser que Mickaël, un jeune chasseur qui l’a menacé en public, est l’auteur du crime. La communauté des chasseurs voit d’un très mauvais oeil, la suppression de ses subventions, au profit des aménagements en projet…

Les coulisses….jardin, odeur et parfum

Fait inhabituel et inédit sur une série policière “Crimes et botanique”, le jardin est non seulement un Crimes et botaniquepersonnage à part entière, mais aussi le fil conducteur des 4 épisodes. Pour résoudre les énigmes, les héroïnes se servent d’une part de leur tête, l’une plus policier et l’autre plus scientifique et de la botanique de l’autre.

C’est dans ce cadre que Christine Albaret, régisseur et jardinière, est intervenue sur le tournage. “J’ai pu réunir mes deux passions que sont le jardin et le poste de régisseur” me confie t-elle.

Originaire de Nîmes dans le Languedoc-Roussillon, région où la majorité des scènes de Crimes et botanique a été tournée ; Christine a créé, conçu et entretenu les différents décors de jardin mais aussi choisit les plantes, en cohérence avec le film et la saison !… Le seul jardin qui n’a pas été crée de toute pièce est une jardin de partage. Cependant il a fallu pour les besoins du film d’adapter, faire quelques changements sans abimer…. C’est là que toute la créativité de Christine est intervenue. Je ne peux pour en dire plus, voulant garder le suspens intact…. “Toujours est-il que les végétaux n’ont pas été maltraitées” me raconte Christine. Là, fait amusant, Annie Grégorio devant le décor, lui dira “Chapeau le jardin !”.

CRIMES ET BOTANIQUE“Travailler avec le végétal, un matériel vivant a établi un lien entre l’équipe du tournage et les acteurs. Et pour la première fois, mon travail de régisseur, qui habituellement ne se voit pas à l’écran, là va être visible. C’est un régal” me raconte Christine.

Cette passionnée de plantes comme les yeux de Suzanne, le yuka, le diplanenia ou encore les volubilis, aime aussi les odeurs de jasmin, de coriandre et de garrigue. Le parfum du romarin sur les pierres chauffées par le soleil, ça vous prend aux tripes !

Que pensent Carole Richert et Annie Grégorio de la botanique

L’une comme l’autre aiment la nature, la botanique. Pour, Annie Grégorio, c’est d’être dans la nature, qui a été un élément favorable à sa décision de jouer dans Crimes et botanique. Alors que pour Carole Richert ” C’est son concept même, l’originalité de l’association entre la botanique et Crimes et botaniquel’enquête policière, cette idée que seul, un indice botanique permette de résoudre l’affaire, est inventif… Puis, jouer un personnage qui n’est pas du tout dans le milieu policier, et qui, grâce à son premier métier, se voit être indispensable à la résolution de l’enquête, est amusant. Enfin, c’est une série qui se tourne beaucoup à l’extérieur et dans la nature, et cet aspect m’a séduite immédiatement.”

Mais est-ce Annie et Carole aiment jardiner ? La première ne jardine pas mais apprécie les visiter des jardins, tandis que la seconde raconte “J’ai la chance d’avoir un jardin et je prends beaucoup de plaisir à m’en occuper. Je bêche, je taille, je plante…mais pas trop, j’aime garder l’idée d’un jardin naturel qui vit par lui-même…”

Et quelles sont leur fleurs ou plantes préférées ? Annie répondra les fleurs champêtres comme les tulipes, les marguerites et les coquelicots mais aussi les fleurs comme les iris, les orchidées et les dalhias. Alors que Carole parle “de lilas, des buis, des glycines ( une mauve, une blanche), de beaux rosiers aussi… Des rhododendrons, une allée d’hortensias, je craque sur les pivoines, les jacinthes Crimes et botanique 5et j’en oublie… J’aime toutes les fleurs du printemps, c’est une telle renaissance chaque année de voir son jardin se transformer et éclater de toutes les couleurs…”

Et le parfum ? Toutes les deux sont unanimes, elles l’apprécient, c’est indéniable. Carole évoque les odeurs de romarin, de thym, de ciboulette, de menthe, de coriandre, de basilic, et de l’estragon… Il est clair que cette dernière aime  les odeurs. Carole cite “les lilas, qui sentent tellement bon…mais aussi à mes orangers du Mexique en fleurs, cela est magnifique… D’autre je suis également sensible au  parfum mais surtout les huiles essentielles…Notamment, la lavande…toutes les fleurs blanches… Pour moi, pour le parfum soit subtil, pas trop entêtant, je préfère la fleur d’oranger mais aussi…le jasmin…le chèvrefeuille… Le contact avec la nature et ses senteurs est très important dans ma vie, ils me ressource”… Et Annie me confiera “J’adore les odeurs de la nature comme l’herbe coupée et mouillée mais aussi l’odeur du maquis en Corse avec l’immortelle. Oui j’aime le parfum.”

Ne manquez pas le premier épisode, le samedi 27 juin 2015 à 20h40 sur France 3

 

 

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.