Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Oct 31, 2016 in Les livres, Sentir/Goûter | 0 comments

Connaissez-vous le livre Le Parfum de Patrick Süskind ?

Connaissez-vous le livre Le Parfum de Patrick Süskind ?

Le Parfum, l’Histoire d’un meurtrier, est un roman policier, paru en 1985, et écrit par Patrick Süskind, un écrivain allemand. Ce roman évoque l’étonnant destin de Jean-Baptiste Grenouille, au un sens olfactif incroyable, dans une France du XVIII ème siècle. Vous l’aurez compris, l’un des centres d’intérêt du livre porte sur les odeurs et les parfums. Dès sa publication, le livre connut un très grand succès, aujourd’hui il est traduit en 48 langues et vendu à 20 millions d’exemplaires. Il  fut même en 2006, adapté au cinéma par Tom Tykwer.

le-parfum-3Pour illustrer ce billet, je me suis amusée, à repérer sur la toile, les innombrables couvertures, que le roman, Le Parfum, a suscité. A mon avis, les éditions étrangères figurent parmi les plus créatives. Le livre, Le Parfum se déroule en trois parties. Tel un feuilleton, je vous en délivre une partie chaque semaine.

Première Partie : Le Parfum

C’est dans le Paris du 18ème siècle que Jean-Baptiste Grenouille voit le jour au milieu de légumes et de poissons avariés, lors « d’une des journées les plus chaudes de l’année« . Orphelin, Jean-Baptiste est confié à plusieurs nourrices qui ne le gardent pas. Ces dernières considèrent, qu’il est soit trop goulu, soit inquiétant, car ne possédant aucune odeur.

L’une des nourrices le ramène au père Terrier, moine au cloître de Saint-Merri. Ce dernier est frappé par l’extraordinaire sensibilité olfactive du nourrisson. Ce don l’inquiète et il se débarrasse vite de Grenouille. Finalement, c’est à Mme Gaillard, une femme sans odorat, qu’il sera confié. Néanmoins, Grenouille va apprendre à distinguer les odeurs environnantes dans ce milieu hostile.

Alors qu’il n’a que 9 ans, Mne Gaillard décèle ses dons olfactifs, et décide de le confier au maître tanneur Grimal, toujours à la recherche de main-d’œuvre :  » Au premier coup d’œil qu’il jeta sur M. Grimal, Grenouille sut que c’était là un homme capable de le battre à mort à la moindre incartade. » Le jeune Grenouille est corvéable à merci, il enterre et déterre les peaux et va puiser de l’eau au fleuve. Il effectue les travaux les plus pénibles. Grenouille tombe gravement malade et survit miraculeusement à cette grave maladie.le-parfum-4

A l’âge de douze ans, M. Grimal lui donne la permission de sortir le dimanche, après le travail. Pendant ce temps libre, Grenouille se promène dans Paris, à la recherche des odeurs les plus extraordinaires :  » Il avait à sa disposition la plus grande réserve d’odeurs du monde. »

Quand le 1er septembre 1753, anniversaire de l’accession au trône de Louis XV, Grenouille assiste à un feu d’artifice, tiré depuis le pont royal. C’est là qu’il est irrésistiblement attiré par un parfum délicieux inconnu jusqu’alors :  » Il s’apprêtait déjà à tourner le dos à cet ennuyeux spectacle, pour rentre en suivant la galerie du Louvre, lorsque le vent lui apporta quelque chose : quelque chose de minuscule, d’à peine perceptible, une miette infime , un atome d’odeur et même moins encore, plutôt le pressentiment d’un parfum, qu’un parfum réel, et pourtant en même temps le pressentiment infaillible de quelque chose qu’il n’avait jamais senti. » Il suit ce magnifique parfum à la trace. Celui-ci le conduit à travers des ruelles de Paris jusque dans la rue des Marais. Il découvre une jeune fille rousse : Pour Grenouille, il fut clair que sans la possession de ce parfum, sa vie n’aurait plus de sens.« 

Voulant à tout prix posséder ce parfum, il étrangle la fille et lui arrache ses vêtements pour pouvoir le-parfum-5« s’imprégner jusqu’à l’ivresse de son parfum ». Cette rencontre va donner un sens à sa vie :  » il fallait qu’il soit un créateur de parfums. Et pas n’importe lequel. Le plus grand parfumeur de tous les temps. »

Quelques temps après, Grenouille se fait engager comme apprenti chez Guiseppe Baldini, un parfumeur de renom, mais au bord de la faillite, en raison de la concurrence de Pélissier, un nouveau génie de la parfumerie. Une fois engagé, Grenouille parvient à retrouver la formule d’Amor et Psyché, le dernier parfum à la mode. Il va même améliorer la formule. Baldini rachète Grenouille à M. Grimal. Le tanneur convaincu d’avoir réalisé la meilleure affaire de sa vie, fête tellement cet événement, qu’il finit par tomber dans la Seine et se noie.

Chez Baldini, Grenouille apprend les secrets de la distillation et l’art de composer les parfums. Il va créer des parfums de grand renom. Tout Paris redevient fou des parfums de Baldini. Mais Grenouille se rend compte qu’il ne pourra jamais créer toutes les odeurs dont il rêve. Gravement malade, on le croit mort. mais il revient à la vie en apprenant qu’il existe, à Grasse, dans le sud de la France, d’autres méthodes pour extraire et fabriquer des parfums.

Baldini finit par accepter de laisser partir Grenouille. Ce dernier quitte Paris par un jour de mai de l’année 1756. La nuit même, la maison de Baldini est précipitée dans la Seine. Baldini et son épouse ne peuvent être sauvés, pas plus d’ailleurs que les cahiers aux six cents formules de parfums créés par Grenouille.

Cliquez ici si vous désirez acheter le livre ou cliquez ici si vous désirez le dvd

Avez-vous avez lu ce livre ? Donnez-moi vos impressions en me laissant un commentaire ci-dessous

A la semaine prochaine pour la deuxième partie

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.