Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Mai 30, 2014 in Famille florale, Femme, Homme, Sentir/Goûter | 0 comments

Comment reconnaître les parfums fleuris ?

Comment reconnaître les parfums fleuris ?

Au jeu des sept familles de la parfumerie, les parfums fleuris peuvent se vanter d’être non seulement, la plus nombreuse, mais celle aussi, qui remporte le plus d’adeptes. Des fleurs, il y en a des milliers… En parfumerie, il y a les têtes d’affiche, comme la rose, le jasmin, le néroli,  les fleurs muettes, qui ne se livrent pas comme les autres, les fleurs blanches et les fleurs imaginaires. Il existe mille et une façons, de sublimer les fleurs. Pour s’y repérer, je vous propose un voyage olfactif parsemé de petits cailloux, qui vous permettront de mieux connaître, reconnaître et comprendre la famille florale, pas uniquement dédiée aux femmes !

 

Lieu de naissance des parfums fleuris !

La fleur, les fleurs sont indissociables de la femme. Et ces parfums évoquent, non seulement, la féminité mais sont associés à une idée de bonheur. Très naturellement, ce thème de la fleur et des fleurs est omniprésent, depuis la nuit des temps, en parfumerie, et le reste encore aujourd’hui. Ce qui change, c’est l’image de la fleur ou du bouquet. Son langage, tant visuel, qu’olfactif a évolué.

 

 

Les fleurs poussent dans le monde entier. Jacques Cavallier, originaire de Grasse, et parfumeur pour Louis Vuitton considère que  « les fleurs sont un condensé du monde ».

 

Quelles sont ses caractéristiques des parfums fleuris  ?

Petites, grandes, ….elles ont toutes des formes, des tailles différentes et des couleurs différentes. « Comme les couleurs dans l’art pictural, chaque fleur a sa personnalité, à la fois unique, et multiple par la quantité de ses nuances », me confie Jacques Cavallier. Par ailleurs, toutes n’ont pas, qu’une odeur de fleur.

 

 

En effet, l’oeillet a des facettes épicées, qui rappellent le clou de girofle. Pour s’y retrouver, et dresser un paysage de ces fleurs, utilisées en parfumerie, je vous suggère une classification.

  • les fleurs mythiques (la rose, le jasmin, l’iris, le mimosa)
  • les fleurs muettes (le muguet, le gardénia, le magnolia, l’oeillet, le lys, le pois de senteur)
  • les fleurs blanches (fleur d’oranger, la tubéreuse, le gardénia, la tiaré)
  • les fleurs imaginaires (le coquelicot

 

Quel est l’ADN de cette famille ?

C’est la fleur ou les fleurs, qui sont le coeur de cette famille. Elles ont, toujours incarné la féminité, et les parfumeurs en ont été leurs interprètes, les plus fidèles. Elle a commencé à s’exposer en soliflore, et les principales actrices, ont été les roses, les jasmins, les fleurs d’oranger puis le muguet, la violette. Il est important de savoir, que ce seront, tant les améliorations des techniques d’extraction, que la découverte de notes de synthèse, qui feront évoluer l’écriture des parfums fleuris.

 

 

Tout naturellement, les bouquets floraux apporteront une nouvelle richesse, agrémentés soit d’une facette épicée, verte, fruitée, aldéhydée, boisée. Au gré des tendances, les fleurs vont se faire réalistes, figuratives, abstraites ou encore imaginaires. Ce sont des émotions suggérées, de la naturalité, qui vont faire évoluer les parfums floraux. Leur langage va donc, se métamorphoser jusqu’à faire parler des fleurs, qui n’ont pas d’odeur, comme le coquelicot.

 

Je suis la Famille olfactive la plus appréciée !

Les fleurs parlent, à tout le monde, et même, aux hommes. Vous l’aurez bien compris, leur langage est universel, et entendu, de toutes. La fleur est la muse des poètes et des parfumeurs. Symbole de féminité, la fleur a été, de tous temps, présente dans les parfums, mais aussi dans l’art. Le parfum floral est à l’image du jardin clos, un endroit secret, intime et exubérant, rempli de couleurs et de senteurs.

 

Quels sont les chefs de famille florale ?

Suivant toujours la généalogie de Symrise, société de création,  je vous présente, les parfums archétypes (ce sont les parfums aux structures olfactives, qui apportent une vraie innovation créative) de cette famille, tant dans les parfums féminins, que dans les parfums masculins. Symrise avec la Société française des Parfumeurs sont les deux plus anciennes classifications olfactives. La richesse des facettes des fleurs, permet aux parfumeurs, de jouer, avec beaucoup de facettes différentes. Le nombre des différentes facettes, est de 12, pour les parfums féminins.

 

Les parfums féminins

Citrus

  • 1997 Happy de Clinique

Marin

  • 1990 New West d’Aramis
  • 1992 L’Eau d’Issey d’Issy Miyake

Vert

  • 1966 Fidji de Guy Laroche
  • 1979 Chanel N°19
  • 1974 Cristalle de Chanel
  • 1978 Anaïs Anaïs de Cacharel
  • 1990 Cabotine fleur d’oranger
  • 1992 Parfum d’Eté  floral
  • 1995 Pleasures musqué

Fruitée

  • 1969 Estée  aldéhydé
  • 1994 Laura aqueux
  • 1996 All about Eve  vanillé

Aldéhydée

  • 1921 Chanel n°5 poudré
  • 1973 Charlie  chypré
  • 1976 First  vert
  • 1976White Linen musqué

Epicée

  • 1948 L’Air du Temps poudré
  • 1987 Ombre ros, épicé
  • 2000 Flower by Kenzo poudré

Floral

  • 1930 Joy  animal
  • 1955 Diorissimo  vert
  • 1983 Paris poudré

Fleurs blanches

  • 1948 Fracas fruité
  • 1983 Jardins de Bagatelle ambré
  • 1991 Amarige boisé

Fleur d’oranger

  • 1981 Giorgio ambré

Boisé

  • 1990 Trésor  fruité
  • 2001 Light Blue hespéridé

Gourmand

  • 1997 Lolita Lempicka musqué

Musqué

  • 1973 Jovan Musk aldhéhydé
  • 1998 Noa  boisé
  • 2002 Glow  poudré

 

De quelle manière l’utilise t-on ?

Les fleurs se portent à toutes heures et en toutes circonstances. Les parfumeurs, ces peintres olfactifs, savent donner aux fleurs, toutes les couleurs, tonalités, textures possibles et inimaginables. La fleur se marie pratiquement avec tout le monde, dans le monde des plantes à parfum ! Donc, les parfums floraux, revêtent toutes les émotions, et les sensations, qu’elles expriment. Ce sont des parfums, que l’on porte du matin au soir, allant d’une fleur fraîche et dynamique à un bouquet féminin et sucré pour terminer sur des fleurs, qui sont lovées dans un lit d’ambre et de bois.

 

 

Vous l’aurez compris, « les fleurs ne sont pas potiches, car sous les jupes des fleurs on ne peut qu’être surpris par ce que l’on trouve ! Des sensations fines et légères comme un bas de soie, ou envoûtantes comme de la dentelle noire. »

 

Présentation des stars des parfums fleuris

Le premier soliflore moderne, on le doit à François Coty en 1904 avec la Rose Jacqueminot. Avec ce parfum, Coty retrouve l’odeur, qu’exhale des champs de roses, dont il a pu s’enivrer à Grasse, durant les belles journées de mai, et exprimer tout le charme délicat de la femme, de ce XXs naissant. Au coeur des parfums floraux, les stars sont nombreuses. Je vous laisse regarder les chefs de file mentionnés ci-dessus. Sinon, les grands floraux dans l’analyse faite avec les différentes marques.

Image @worthpoint

 

Quel est  l’avenir des parfums floraux ?

La fleur et ses bouquets, auront toujours, autant de succès. C’est leur langage qui évolue, et évoluera sans cesse. « L’art du bouquet floral », réside dans un assemblage multi sensoriel. Aujourd’hui, c’est en fractionnant la fleur, et en passant au crible, toutes ses molécules, pour ne garder, que celles qui nous intéressent, que le parfumeur peut trouver d’autres pistes.

Le créateur, recompose à coups de pétales impressionnistes, une fleur imaginaire, que n’aurait pas reniée la nature ! Car, pour qu’une fleur exprime un horizon nouveau de sensations, il faut, bien sûr, travailler son sujet, une fleur en appelant une autre. Trouver la note juste, qui s’imbrique avec elle en renfort, ou en rappel permet de l’étoffer, de la sublimer, sans la trahir. D’autant que cette danse des molécules, empêche de tourner en rond !

Dites-moi quelle est votre fleur préférée dans les parfums fleuris en me laissant un commentaire ci-dessous… La mienne est sans aucun doute la tubéreuse, et juste derrière le lilas, le freesia, le narcisse…

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.