Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Avr 5, 2016 in Femme, Homme | 2 comments

L’Atelier Français des Matières

L’Atelier Français des Matières

L’atelier français des matières, est une société dédiée aux plus belles matières premières à parfum du monde et à la création de parfums, basée près d’Annecy. Il a vu le jour, grâce à un passionné, Rémi Pulvérail, qui aujourd’hui présente sa première collection de parfums, « Une anthologie de grands crus ». Des parfums qui vous promettent de voyager au coeur de la matière.

 

Une anthologie de grands crus

 

C’est à force de sillonner le monde entier, à la recherche de belles matières premières à parfum, pour des sociétés comme Charabot ou encore Givaudan, que Rémi Pulvérail, fondateur de l’Atelier français des matières, a eu envie de lancer une anthologie de parfums millésimés ! A l’image des grands vins, chaque cru ou plus exactement chaque récolte, et  donc forcément le parfum dévoilera ses nuances et ses spécificités différentes. Il est important de savoir qu’un jasmin n’aura pas la même odeur s’il vient d’Egypte, d’Inde ou encore de Grasse (très très rare aujourd’hui) et d’une année sur l’autre, il peut être aussi différents en raison des variations climatiques.

Pour cette première collection, Rémi a fait appel à Nathalie Feisthauer, parfumeur indépendant, de grand talent et à l’imagination étonnante. Elle est l’auteur de l’Eau des Merveilles d’Hermès avec le parfumeur Ralf Schwieger, l’Eau Belle d’Azzaro, Havana d’Estée Lauder et bien d’autres. De son apprentissage à l’école Roure à Grasse, et des parfumeurs de grands renoms, qu’elle a pu côtoyer, Nathalie a une grande connaissance des belles matières premières naturelles.

Pour cet exercice des Grands Crus, le thème lui était imposé mais l’interprétation était libre. Quatre thèmes figuraient donc au programme : une belle bergamote italienne, un jasmin d’Egypte, une vanille des Comores et un vétiver de Haïti. Derrière chacun de ces ingrédients, se cachent, des hommes et une société familiale. Je vous raconterai leur fabuleuse histoire, dans un prochain billet.

Place aux 4 opus parfums

 

  • La Bergamote de G Franco en Calabre

 

 

  • Le Jasmin de Chérifa

Ce parfum est un hommage à la fleur de jasmin. « J’ai choisi du jasmin d’Egypte, un jasmin grandiflorum du domaine de Chérifa, au nord du Caire. Et nous avons demandé à Hussein, le propriétaire, de nous faire des absolues de jasmin du domaine mais en début, en milieu et fin de récolte. C’est ainsi que j’avais la palette entière du jasmin de juin à Octobre » me raconte Nathalie. Cette dernière a joué sur un accord entre jasmin, rose centifolia venant aussi de Chérifa, au look joufflu et au parfum très poudré, suivi d’un bois de santal. Sans oublier la surprise, donnée par la sauge sclarée.

 

  • Le Vétiver de Pierre

Pour Nathalie, le vétiver de chez Pierre est juste exceptionnel. C’est un parfum à lui tout seul, qui développe de nombreuses facettes. Ce coeur de vétiver, a été habillé d’une absolue de cacao noire de Côte d’Ivoire, d’une absolue de tabac blond de Turquie et d’une absolue de fève tonka du Venezuela. Tous ces éléments sont là, pour accompagner et laisser toute la puissance de ce vétiver. Le Vétiver de Pierre, nous emmène et nous transporte à Santo Domingo, dans l’ambiance d’une fabrique artisanale de cigares.

 

 

 

 

 

  • La vanille d’Amine

Quand on parle vanille, il s’agit, soit de celle de Madagascar, soit de celle des Comores. Cette dernière est une variété planifolia. Dans la vanille d’Amine, vous retrouverez les odeurs chocolatées et biscuitées, mais aussi des notes aromatiques profondes, très différentes des odeurs connues de la vanille gourmande. Ici, Nathalie a décidé de l’accompagner d’essence de clou de girofle de Madagascar, au tabac blond absolu de Turquie et à l’encens de Somalie. L’éclairage que Nathalie, donne aux facettes sombres de la vanille, la révèle différemment.

 

L’Atelier Français des matières

Ces parfums Millésimés de la première collection de l’Anthologie des Grands Crus sont disponibles à la boutique de Mad Lords à Paris. Un lieu discret, presque caché, puisqu’il faut connaître son adresse. Passez la porte cochère, et Mad Lords, se trouve au fond de la cour. Ouvert depuis trois ans maintenant, ce lieu présente une quarantaine de créateurs de bijoux mais aussi des accessoires tels le parfum. Aussi Rémi Pulvérail me racontera « J’ai eu envie de choisir un endroit à Paris où l’on sache accueillir les clients et s’occuper d’eux.

 

 

Le luxe, ce n’est pas seulement un prix, c’est aussi un service. » Quand à moi, jusque là, je suis entièrement de son avis. Mais comment expliquez-vous qu’un parfum, au prix de 1250€ pour le flacon, et 290€ pour la recharge, ne soit pas échantillonné pour décider de son choix luxueux au calme et chez soi ? Même aussi superbe que soient le beau travail de Nathalie Feisthauer et l’exceptionnelle qualité des matières premières, il est regrettable que l’amateur de parfum n’est pas tout le loisir de prendre son temps, pour choisir son nouveau parfum.

Ces quatre beaux parfums sont présentés dans un coffret qui comprend :

  • un flacon rechargeable en cristal (soufflé bouche) millésimé et numéroté avec au choix une pompe plaqué or ou palladium. Ce flacon est une création spéciale Marcel Franck
  • sur l’étiquette, sont mentionnés le nom du parfum, le nombre de semaines de maturation et le nombre de semaines de maturation
  • un pochon en flanelle, fabriqué en France par des artisans
  • une recharge parfum au choix parmi les 4 parfums
  • un entonnoir en verre

 

2 Comments

  1. Très heureux de voir ce beau résultat.
    Très fier d’avoir collaborer à ce projet et à la réalisation de ces emballages.

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.